• 91 % des services juridiques d'entreprise préfèrent des cabinets d'avocats tirant pleinement parti de la technologie.
  • 63 % des juristes prévoient d'augmenter leurs investissements dans des logiciels facilitant le travail juridique.
  • 36 % ou moins des juristes se disent bien préparés à faire face aux principales tendances juridiques à venir.
  • 63 % des cabinets juridiques à la pointe de la technologie indiquent que leur rentabilité a augmenté au cours de l'année écoulée - plus que les autres cabinets.

Il a été dit que la pandémie a accéléré le changement. C’est particulièrement vrai pour la profession juridique Mais quels défis rencontrent les avocats et les juristes et comment peuvent-ils prospérer dans la nouvelle normalité ?

L’enquête Wolters Kluwer 2022 Avocats et Juristes face au futur : Conduire le changement présente les points de vue de 751 professionnels du droit en Europe et aux États-Unis.

L'enquête Avocats et Juristes face au futur montre que le renforcement des capacités technologiques améliore la résilience, les relations avec les clients et les performances pour de nombreux professionnels du droit en Europe et aux États-Unis.

Ensemble, ces capacités numériques et commerciales renforcées sont cruciales... car l'avenir est de plus en plus dynamique, complexe et incertain.

Le rapport couvre les points suivants :

  • Les grandes tendances du secteur juridique
  • La relation clients-cabinets
  • L'évolution du service juridique
  • L'évolution des cabinets juridiques
  • Les avantages de la technologie
  • Le rôle croissant de l’ESG
  • Les avantages concurrentiels
  • Les défis en matière de talents

Télécharger le rapport et découvrer les résultats de l'enquête maintenant ! >>

Future Ready Lawyer 2022

L’enquête montre que les professionnels du droit subissent une pression plus forte que jamais, car le changement est permanent et omniprésent.

Il est dû à la complexité des exigences de conformité, aux attentes plus fortes sur les performances, aux tensions croissantes en matière de talents, au besoin urgent de solutions technologiques efficientes et à l'augmentation des exigences de domaines émergents tels que l'environnement, le social et la gouvernance (ESG).

Enseignements-clés

Les grandes tendances

Selon l'enquête, les trois tendances avec le plus d’impact sur les professionnels du droit sont :

  • L’importance croissante de la Technologie juridique (79 %)
  • L'augmentation du volume et de la complexité des informations (79 %)
  • L’adaptation à l'évolution des attentes des clients / de la direction (79 %)

Seuls 36% des juristes considèrent que leur organisation est  bien préparée à faire face aux principales tendances pour les trois ans à venir.

La relation clients-cabinets

La demande des clients pour des cabinets juridiques équipés d’outils technologiques a atteint un niveau record en 2022 et devrait continuer à grimper.

En 2021 et 2020, seuls 52 % et 41 % des services juridiques respectivement ont déclaré avoir demandé aux cabinets d'avocats avec lesquels ils envisageaient de travailler de décrire la technologie qu'ils utilisaient pour être plus productifs et efficaces.

Aujourd'hui, ce chiffre est passé à 70 %, et il devrait atteindre 97 % d'ici 2025.

Télécharger le rapport pour en savoir plus >>

Chaque année, le nombre de services juridiques qui interrogent les cabinets d'avocats sur la technologie augmente. D'ici trois ans, presque tous les services juridiques (97 %) prévoient de le faire.

Principales tendances juridiques

Changements dans la manière de travailler

Services juridiques - 84 % feront davantage appel à des prestataires de services juridiques alternatifs / Cabinets d'avocats - 81 % feront davantage appel à des ressources tierces ou externalisées

Alors que les juristes s'efforcent de trouver de nouveaux moyens de gérer plus efficacement leur charge de travail croissante, l'enquête révèle une tendance significative et croissante dans les organisations juridiques au cours des trois dernières années en ce qui concerne l’exécution du travail.

Les services juridiques et les cabinets d’avocats ont de plus en plus recours à différents types de prestataires, qu'il s'agisse de travailleurs contractuels, de ressources tierces, de fournisseurs de services juridiques alternatifs (FSA) ou de personnel non juridique.

Les efforts des organisations pour renforcer leurs équipes arrivent à un moment critique, alors qu'elles se préparent à faire face aux nouveaux défis en matière de talents dus à la pandémie.

Défis en matière de talents

  • 86 % des services juridiques et 70 % des cabinets d'avocats déclarent avoir subi un impact très ou assez important de la « grande démission ».
  • 70 % des juristes d'entreprise et 58 % des juristes de cabinets d’avocats déclarent qu'il est très ou assez probable qu'ils quittent leur poste actuel au cours de l'année prochaine.
  • Seuls 36 % des juristes d’entreprise et 33 % des juristes dans les cabinets d'avocats pensent que leur organisation est bien préparée à recruter / garder du personnel technologique.
  • 87 % des juristes d’entreprise et 83 % des juristes des cabinets d'avocats déclarent qu'il est extrêmement ou très important pour eux de travailler pour une organisation qui tire pleinement partie de la technologie.
Les juristes veulent travailler dans des services juridiques (87 %) et des cabinets (83 %) qui maîtrisent les technologies.

ESG

Les professionnels du droit ont été mis au défi par la croissance sans précédent des préoccupations environnementales, sociales et de gouvernance.

L'ESG est rapidement apparu comme une demande importante et spécifique pour les services juridiques des entreprises, et elle va continuer à croître. La nécessité de créer et de partager des politiques et des procédures ESG augmente.

Les cabinets juridiques se préparent pour répondre aux défis de l'ESG. Ils connaissent une croissance significative de la demande ESG de la part de leurs clients, mais la demande dépasse leur capacité à y répondre.

Télécharger le rapport pour en savoir plus >>

Témoignages d’experts et données du marché

Témoignages d’experts du droit

Le rapport 2022 Avocats et juristes face au futur fournit des témoignages d’experts du secteur juridique en Europe et aux États-Unis sur l'impact de la crise sur la profession juridique.
  • Bob Ambrogi
  • Helena Hallgarn
  • Patricia Manca Diaz
  • Jean P. O'Grady
  • Martin O’Malley
  • Marcus M. Schmitt
  • Richard Tromans
  • Jeroen Zweers
  • Giulietta Lemmi
Robert-Ambrogi-1536
Si la technologie fournit des outils essentiels, les données fournissent les informations qui permettent d'utiliser ces outils de la manière la plus efficace possible. De la recherche juridique à la stratégie en matière de litiges, de la conformité à la tarification, ces données sont la clé qui permet de prendre des décisions plus intelligentes.
Bob Ambrogi
Helena Hallgarn
Nous verrons probablement de nouvelles entreprises se concentrer sur la résolution de problèmes juridiques grâce à l’expertise combinée d’avocats, de chefs de projet, d’informaticiens et d’analystes de données.
Helena Hallgarn
Patricia Manca Diaz
La transformation exige de croire d'abord aux avantages que la technologie apporte au monde juridique. Cela signifie d'accepter le changement dans la manière de travailler, dans la gestion de nos équipes, dans la sélection des personnes qui doivent les composer ainsi que dans la manière d'offrir un service différentiel à notre client, qu'il soit interne ou externe.
Patricia Manca Diaz
OGRADY
[La pandémie] a mis en évidence la nécessité d'une formation technologique continue et du développement d'interfaces et de flux de travail permettant d'associer les avocats au bon outil au cours d'un processus de travail.
Jean O’Grady
Martin O’Malley Executive Vice President and Managing Director Legal & Regulatory
Avec la complexité juridique et réglementaire croissante des organisations, les cas d'utilisation de l'IA deviennent de plus en plus évidents pour les professionnels du droit. Alors que nous avons dépassé le fantasme et la peur du « robot avocat », les avocats comprennent progressivement comment l'IA peut fournir une aide précieuse dans des opérations complexes, tout en apprenant et en identifiant des modèles en cours de route.
Martin O’Malley
Marcus M.Schmitt
Deux aspects sont essentiels aujourd'hui : les acteurs du marché juridique ne doivent pas retarder trop longtemps les projets de numérisation en cours et prévus sous prétexte d'être submergés par le travail juridique réel. Deuxièmement, et c'est peut-être le plus important, ne parlons pas seulement des réussites mais surtout des échecs... Cela apportera une valeur ajoutée aux projets de numérisation et aux opérations juridiques en général.
Marcus M. Schmitt
Richard Tromans
Ce qui manque le plus fondamentalement, c'est une nouvelle façon de penser à la manière dont le travail juridique est produit. Cela est dû à l'absence d'une urgence, c'est-à-dire d'une exigence de changement..... Nous sommes maintenant en 2022 - nous avons largement dépassé le stade de la nécessité de changement.
Richard Tromans
JPJ-Jeroen-Zweers-1536
L'IA peut déterminer où trouver des connaissances juridiques précieuses car elle peut lire et comprendre le langage juridique. C'est ce que j'appelle le mouvement du deuxième cerveau. Elle permettra également de résoudre un autre problème. En raison de la guerre des talents, les avocats ne resteront plus aussi longtemps dans les mêmes cabinets, si bien que leurs connaissances disparaîtront de l'organisation. Avec cette technologie, le contenu créé par ces avocats pourra toujours être retrouvé.
Jeroen Zweers
Giulietta Lemmi
Les Conseils d'administration demandent aux services juridiques des entreprises de mettre en œuvre des programmes ESG efficaces, de la définition du périmètre autour des questions ayant le plus grand impact sur l'entreprise à la gestion de l'exécution afin de garantir que chaque élément du programme contribue à la réalisation des objectifs clés.
Les cabinets juridiques pourraient attirer une base de clients plus large en répondant à leurs besoins en matière d'ESG et, dans le même temps, les divulgations ESG leur permettraient de tenir compte des questions de responsabilité sociale.
Giulietta Lemmi

À propos de l'enquête et de Wolters Kluwer (division Legal & Regulatory)

L’enquête 2022 Avocats et Juristes face au futur : Conduire le changement de Wolters Kluwer a réalisé est basé sur des entretiens  avec 751 juristes dans des cabinets d'avocats, des services juridiques et des entreprises de services aux États-Unis et dans 10 pays européens - Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Italie, France, Espagne, Pologne, Belgique, Suède et Hongrie - afin d'examiner comment les attentes des clients, la technologie et d'autres facteurs affectent l'avenir du droit dans les principaux domaines et comment les organisations juridiques sont préparées à y faire face. L'enquête a été menée en ligne pour Wolters Kluwer par un organisme de recherche international de premier plan du 16 mai au 3 juin 2022.

Wolters Kluwer Legal & Regulatory est une division de Wolters Kluwer, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions juridiques et de conformité qui permettent aux professionnels d'améliorer leur productivité et leurs performances, de limiter les risques et d'obtenir de meilleurs résultats.

Wolters Kluwer (WKL) est un leader mondial de l'information professionnelle, des solutions logicielles et des services pour les secteurs de la santé, de la fiscalité et de la comptabilité, de la gouvernance, du risque et de la conformité, ainsi que du droit et de la réglementation. Au quotidien, nous aidons nos clients à prendre des décisions cruciales en leur fournissant des solutions expertes qui combinent connaissances et analyses, technologie et services. Wolters Kluwer a réalisé un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros en 2021. Le groupe est au service de clients dans plus de 180 pays, exerce ses activités dans plus de 40 pays et emploie environ 20 000 personnes dans le monde. Le siège social de la société est situé à Alphen-sur-le-Rhin, aux Pays-Bas.

L’enquête Wolters Kluwer 2022 Avocats et Juristes face au futur
Back To Top