La crise de la Covid-19 a été à la fois un catalyseur de changement immédiat et un accélérateur de transformation des professions juridiques. Quel a été son impact sur les professionnels du droit ? Comment a-t-elle changé les besoins et les attentes ? Et surtout, comment est-ce que les acteurs juridiques peuvent-ils continuer à se développer ?

L’Enquête 2021 "Avocats et Juristes face au futur : Au-delà de la pandémie" donne la parole à 700 professionnels du droit de neuf pays européens et des États-Unis.

L’enquête montre que les professionnels considèrent la transformation numérique et la technologie comme un facteur-clé de l’amélioration des services rendus, de l'efficacité, de la productivité et de la performance.

Le rapport couvre :

  • les grandes tendances et l'état de préparation du secteur juridique,
  • les relations clients-cabinets,
  • l'évolution des services juridiques/juriste (d'entreprise),
  • l'évolution des cabinets d'avocats,
  • le développement et les bénéfices de la technologie,
  • l'impact de la pandémie.

Pour aller au-delà des enseignements-clés, n'hésitez pas à télécharger le rapport dès maintenant !

Avocats et Juristes face au futur

La pandémie a accéléré la dynamique transformationnelle des professions juridiques : 80% des avocats confirment que leurs besoins en solutions technologiques ont augmenté face à la crise Covid..

Dans ce contexte, les organisations agiles qui ont adopté de nouvelles façons de travailler ressortiront plus forte de cette période difficile.

Découvez-en plus dans le rapport d'enquête !

Enseignements-clés

Le rapport d'enquête 2021 Avocats et Juristes face au futur : Au-delà de la pandémie aborde les questions et les tendances qui impactent les professionnels du droit, alors que les organisations s’efforcent à la fois de rebondir après les défis de l’année écoulée et de se positionner pour un futur proche.

Le rapport met en exergue un certain nombre de décalages - aussi bien dans la compréhension que dans la réalisation de cette performance - auprès des avocats et juristes. Ceux-ci doivent être adressé et réduit. La pandémie a intensifié les pressions exercées sur le secteur juridique et ce dernier se tourne de plus en plus vers les solutions technologiques pour transformer leurs organisations.

La transformation digitale du marché juridique s’est accélérée comme jamais auparavant, et cette accélération se poursuit aujourd’hui. Au cours de l’année écoulée, la technologie a été une bouée de sauvetage pour les professions juridiques, qu’il s’agisse de servir les clients, de rester en contact avec les collègues ou d’améliorer l’efficacité et la productivité. Alors que le secteur continue à se redresser et qu’une nouvelle normalité émerge, la technologie constituera une force motrice. La question demeure : qui sera prêt à affronter l’avenir ?

 


Principales tendances

À l’issue d’une année exceptionnellement difficile, les avocats et les juristes s’attendent à ce que les tendances auxquelles ils ont déjà été confrontés continuent à s’accélérer après la pandémie, même si peu d'entre eux y sont très préparés.

Clairement, les cabinets d’avocats et les services juridiques sont confrontés à des pressions en hausse sur plusieurs fronts. En effet, l’impact de chaque tendance suivie par l’enquête au cours des trois dernières années est devenu plus important d'année en année. Cependant, les professionnels du droit sont peu nombreux à indiquer qu'ils y sont bien préparés. Beaucoup de défis à relever.

Tendances principales et degré de préparation



Relations client-cabinet

Plus que jamais, les juristes s'attendent à ce que leur cabinet d'avocat aie recours à des solutions technologiques pour accroitre leur efficacité et productivité.

Les juristes sont de plus en plus contraints de faire plus avec des ressources limitées. Pour faire face à ces restrictions, les solutions technologiques deviennent prépondérantes, tant au sein de leur propre organisation que des cabinets qu’ils sollicitent. Et ils évaluent les avocats sur plusieurs critères, dont la technologie, qui prend une place de plus en plus importante.

D'ici à 3 ans, 91% des juristes demanderont aux cabinets d'avocats de documenter la technologie qu'ils utilisent pour être plus efficients.

Et aujourd'hui, seuls 32% de ces derniers disent être préparés à utiliser la technologie dans ce sens. 


Des services juridiques en pleine évolution

Dans le contexte pandémique, les juristes sont soumis à des charges de travail et à des contraintes budgétaires grandissantes. Les principaux défis auxquels ils sont confrontés sont l'automatisation des tâches courantes, l'exploitation des technologies dans les processus de travail, la réduction/le contrôle des frais juridiques externes, et la gestions des demandes croissantes qu'ils reçoivent.

Pour répondre aux attentes, ils envisagent d'augmenter leurs investissements technologiques, et 84% d'entre eux disent qu'ils veulent accroitre leur usage des technologies pour developper leur productivité à l'avenir.

Les autres évolutions repérées sont : une plus grande collaboration avec les cabinets, plus d'innovation et de recours aux accords alternatifs d'honoraires.


Les évolutions au sein des cabinets d'avocats

La majorité des avocats s’attendent à voir des changements dans la façon dont ils fourniront leurs services à l'avenir. Ils anticipent des modifications dans leur pratique, les technologies utilisées, la relation clients et les équipes en charge.

Les évolutions principales anticipées sont :

 

Malgré la pression financière à laquelle de nombreuses organisations ont été confrontées en raison de la pandémie, elles continuent à voir la technologie comme un investissement dans leur future capacité à performer. Les avocats réalisent de plus en plus quel peut être l'impact des technologies transformationnelles que sont le big data et l'analyse prédictive, le machine learning et l'intelligence artificielle.


Les Leaders technologiques ont été les plus résilients

L’importance croissante de la technologie est l’une des principales tendances qui, selon les avocats, ont un impact sur leurs organisations. Bien que la plupart des organisations le reconnaissent, toutes ne tirent pas pleinement parti de la technologie pour améliorer la performance et la tenue de leurs activités, ou encore leur avantage concurrentiel et celui de leurs clients.

L'étude montre que les organisations qui exploitent efficacement la technologie étaient les mieux préparées à servir leurs clients à distance lorsque la pandémie a commencé. De plus, elles ont aussi montré une profitabilité en croissance bien supérieure au reste du marché.

Les leaders technologiques continuent à être plus performants que les autres organisations. Après plus d’une année de pandémie, ils ont clairement montré pourquoi investir dans la bonne technologie est clé pour atteindre de meilleures performances. Et malgré la crise, bien plus de leaders technologiques ont connu une meilleure profitabilité que les sociétés en transition ou en retard technologique.

47% Leaders technologiques
28% Organisations en transition
13% Organisations en retard technologique

Rapport d'enquête 2021 Avocats et Juristes face au futur

Témoignages d'experts

Des experts européens et américains partagent leur vision de l’impact de la pandémie mondiale de coronavirus sur le marché juridique.

Jean Marot
Le monde judiciaire a été particulièrement bousculé et a connu une accélération fulgurante. On rattrapé une partie du retard mais le chantier reste colossal. Je crains un certain relâchement. Les M.A.R.C. vont d’ailleurs connaître un véritable essor. 
Jean Marot
Sally Guyer
Alors que les incertitudes du marché se poursuivent et que l'acroissement de la volatilité et de la variabilité est considéré comme “normal”, les organisations doivent de toute urgence s’assurer que leurs contrats et processus contractuels sont adaptés.
Sally Guyer
Dean Sonderegger
... les organisations tournées vers l’avenir étudient les tendances émergentes et s'organisent pour s’y adapter, ce qui leur permet d'être bien plus résilientes lorsque le rythme des évolutions s'accélère.
Dean Sonderegger
Robert Ambrogi
Ce qui est fait est fait en termes d'adoption des technologies, et personne ne va essayer de le défaire, il n'y a pas de retour en arrière.
Robert Ambrogi
Dean Sonderegger
La technologie va jouer un rôle de plus en plus important dans l'expérience client. Elle concerne aussi bien les services à la demande et les outils collaboratifs que des solutions en ligne pointues qui apportent aux clients des reportings et analyses en temps réel.
Katie DeBord
alt
Les cabinets d'avocats ont de plus en plus confiance dans la sécurité des plates-formes en ligne, qui sont d'ailleurs porteuses de plus d'innovation. En effet, les cabinets peuvent ainsi plus facilement migrer vers de nouveaux logiciels, déployables vers des postes de travail distribués.
Jean O’Grady
Alt
Les équipes juridiques internes ont une occasion unique de rompre avec le passé et d’adopter un “nouveau mode de production juridique” — en exploitant la technologie à grande échelle, en utilisant mieux la gestion et l'analyse de process et en tirant meilleur parti des talents juridiques spécialisés.
Richard Tromans
Rapport d'enquête 2021 Avocats et Juristes face au futur

A propos de l'enquête et de Wolters Kluwer (division Legal & Regulatory)

L’enquête 2021 Avocats et juristes face au futur : Au-delà de la pandémie de Wolters Kluwer Legal & Regulatory résume des entrevues quantitatives avec 700 professionnels du droit de cabinets d’avocats, de services juridiques et de sociétés de services aux entreprises aux États-Unis et dans neuf pays européens — le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie, la France, l’Espagne, la Pologne, la Belgique et la Hongrie — dans l’objectif de donner un éclairage sur comment les attentes des clients, la technologie et d’autres facteurs influencent le futur du droit et comment les organisations juridiques se préparent à y répondre. L’enquête a été réalisée en ligne pour Wolters Kluwer par un organisme de recherche international de premier ordre entre le 4 et le 18 mars 2021.

Wolters Kluwer Legal & Regulatory, une division de Wolters Kluwer, est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions juridiques et de conformité qui permettent aux professionnels d’améliorer leur productivité et leur performance, de réduire les risques et d’obtenir de meilleurs résultats.

Wolters Kluwer est un leader mondial de l’information professionnelle, des solutions logicielles et des services à destination des secteurs de la santé, de la fiscalité et de la comptabilité, de la gouvernance, du risque et de la conformité, du droit et de la réglementation. Au quotidien, nous aidons nos clients à prendre des décisions cruciales en leur fournissant des solutions expertes qui combinent connaissances et analyses, technologie et services. Wolters Kluwer a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 4,6 milliards d’euros en 2020. Le groupe est au service de clients dans plus de 180 pays, exerce ses activités dans plus de 40 pays et emploie environ 19 200 personnes dans le monde. Le siège social de la société est situé à Alphen-sur-le-Rhin, aux Pays-Bas.

 
Rapport d'enquête 2021 Avocats et Juristes face au futur