Le problème des talents dans le secteur juridique
Legal20 septembre, 2022

Le problème des talents dans le secteur juridique - « grande démission » et volonté de partir

La plupart des organisations juridiques ne parviennent pas à répondre aux attentes de leur personnel. La dernière enquête Avocats et juristes face au futur montre que 70 % des juristes d'entreprise et 58 % des juristes employés dans des cabinets d’avocats déclarent qu'il est probable qu'ils quittent leur poste actuel dans l’année qui vient.

Les services juridiques et les cabinets d’avocats sont désormais confrontés à une pression croissante sur un autre front : celui des talents. En outre, la pandémie a modifié les lieux et les modes de travail. De nouvelles exigences sont apparues et la majorité des travailleurs s'attendent à ce que l'organisation dispose de technologies qui favorisent leur mode de travail préféré : hybride ou entièrement à distance. 69 % des juristes d'entreprise et 72 % des juristes employés dans des cabinets d'avocats prévoient désormais de travailler à distance depuis leur domicile, tout ou une partie du temps.

Les professionnels du droit sont prêts à partir

L'enquête Wolters Kluwer a révélé qu'à l'heure de la « grande démission », la plupart des entreprises ne parviennent pas à répondre aux attentes de leur personnel, ce qui laisse présager des difficultés accrues en matière de recrutement et de fidélisation.

La « grande démission » a eu un impact mondial et tandis que les taux de démission record se poursuivent en 2022, la profession juridique rencontre des défis sans précédent en matière de rétention et de recrutement. Bien que certains considèrent que la grande démission est surtout un « grand remaniement », puisque les avocats changent d'employeur mais restent dans la profession, l'impact perturbateur et coûteux sur les organisations demeure élevé. L’enquête montre que 70 % des juristes d'entreprise et 58 % de ceux travaillant dans les cabinets d’avocats déclarent qu'il est probable qu'ils quittent leur poste actuel dans l’année qui vient.

La technologie juridique pour attirer les talents

Dans de nombreux domaines, l'impact croissant de la technologie est une tendance qui s’est amplifiée au fil des ans, tant pour les services juridiques d’entreprise que pour les cabinets d'avocats. Aujourd'hui, plus que jamais, elle influence le choix des cabinets et la fidélisation, simplifie les opérations quotidiennes et constitue une solution de productivité et un facteur d'attraction des talents et de performance.

87% des juristes d’entreprise et 83% de ceux employés dans des cabinets d'avocats déclarent qu'il est important pour eux de travailler pour une organisation qui fait le meilleur usage de la technologie. Cependant, seuls 36% des juristes d’entreprise et 33% des avocats pensent que leur service ou leur cabinet est très bien préparé à recruter etrenouveler le personnel chargé des technologies

Sur le plan humain, l’enquête montre en outre une augmentation significative du nombre d'organisations qui revoient la répartition du travail et son mode d’exécution. Si les services juridiques indiquent qu'ils internalisent davantage de travail, ils ont de plus en plus recours, comme les cabinets d'avocats, à différents types d'arrangements, des travailleurs contractuels aux fournisseurs de services juridiques alternatifs (ALSP) en passant par le personnel non juridique et davantage d'options de libre-service pour les clients.

Le rapport complet, qui comprend également des sections spécifiques sur l'impact de la crise, les performances des leaders technologiques et les témoignages d’experts du secteur juridique, peut être téléchargé au lien suivant Enquête 2022 Avocats et juristes face au futur de Wolters Kluwer : Conduire le changement >>

RAPPORT D’ENQUÊTE 2022
Wolters Kluwer - Avocats et Juristes face au futur : Menez le changement
Solutions
Legisway
Les solutions Legisway sont modulables pour couvrir l’ensemble des activités juridiques des entreprises.
Découvrez comment Legisway peut améliorer les performances de votre entreprise
Back To Top