Fiscalité et comptabilité 22 septembre, 2022

Comment gagner la guerre des talents dans le secteur belge de l’expertise comptable ?

En 2022, la profession d’expert-comptable connaît une nouvelle pénurie, une situation qui n’est pas appelée à beaucoup évoluer si l’on considère les quelque 2 500 postes vacants au Forem. L’enquête récemment menée par Wolters Kluwer en Belgique auprès de 250 répondants démontre que pour s’imposer dans la guerre des talents, les bureaux d’expertise-comptable disposent de quatre pistes clés.

1) Proposer une formation sur le terrain pour attirer les jeunes diplômés et les soutenir dans leur carrière

Dans l’enquête, huit répondants sur dix estiment que les jeunes diplômés ont en sortant de l’école trop peu d’expérience pratique et sont trop peu préparés pour bien gérer les relations avec les clients. En outre, quatre personnes sur dix indiquent que les jeunes diplômés ont une connaissance insuffisante de la matière. 

« Outre une vaste formation de base, une formation sur le terrain reste essentielle pour continuer à développer certaines compétences après avoir quitté les bancs de l’école », estime Niels Priem, Managing Director, Wolters Kluwer Tax & Accounting, Benelux. « Le contact avec les clients et la connaissance du domaine sont deux compétences qui s’acquièrent principalement par la pratique, il est donc tout à fait naturel que des experts-comptables fraîchement diplômés aient besoin de plus de temps pour développer ces compétences. Proposer une formation sur le terrain est donc une bonne manière pour les bureaux de se différencier et d’attirer des jeunes sur le marché de l’emploi actuel très compétitif. »

2) La vague de fusions et acquisitions présente des avantages, mais les employeurs doivent rester vigilants par rapport à l’impact sur la charge de travail

Près de trois quarts (71 %) des gérants et des collaborateurs interrogés prévoient une vague de consolidations dans le secteur de l’expertise-comptable dans les années à venir. Une personne sur quatre (23 %) a effectivement vécu une fusion ou une acquisition au cours des trois dernières années. Parmi ceux-ci, près de huit répondants sur dix indiquent l’avoir vécu comme une expérience positive. 

« Une fusion ou une reprise peut présenter toute une série d’avantages pour un bureau d’expertise-comptable », précise N. Priem. « Les consolidations sont souvent une occasion d’accélérer la numérisation et de multiplier le partage de connaissances. Les gérants doivent néanmoins rester vigilants par rapport à l’impact sur la charge de travail. Il est recommandé de faciliter au maximum l’adaptation des collaborateurs, afin d’éviter les burn-out. »

3) Le travail à distance reste un atout pour attirer et fidéliser les talents

Les gérants, au même titre que les collaborateurs, pensent que le télétravail aura toujours sa place dans le bureau du futur. Près de 80 % des experts-comptables néerlandophones et 65 % des experts-comptables francophones ont cette possibilité aujourd’hui. La grande majorité des télétravailleurs peuvent choisir les jours où ils souhaitent télétravailler. Même si les modalités d’application diffèrent selon les bureaux, il s’agit dans la majorité des cas de deux jours de télétravail. À noter : six collaborateurs sur dix qui n’ont pas la possibilité de travailler à distance aujourd’hui espèrent que cela va changer.

« Même si certains bureaux ne proposent pas encore le télétravail dans un souci de maintenir le contact avec les clients et la synergie entre collègues, le fait est qu’il s’agit d’une attente du collaborateur d’aujourd’hui », précise N. Priem. « Pour être un bureau moderne et un employeur attrayant, il est recommandé de numériser et d’adapter ses processus internes à l’environnement de travail hybride. » Niels Priem, Managing Director, Wolters Kluwer Tax & Accounting, Benelux  

4) Plan cafétéria pour maintenir un haut degré de satisfaction lié à la fiche de paie

Le salaire, l’ambiance au travail et la distance lieu de travail-domicile sont trois éléments décisifs dans la quête d’un emploi. 72 % des répondants s’estiment satisfaits de leur salaire. Cependant, seul un petit nombre de bureaux a adopté les formes de rémunérations alternatives comme le plan cafétéria. 

« Même si les formes de rémunérations alternatives ont gagné en popularité ces dernières années dans divers secteurs, l’enquête montre que seule une faible minorité des bureaux d’expertise-comptable les propose », selon N. Priem. « Cela permet aux collaborateurs de composer eux-mêmes leur package salarial en choisissant des éléments dans une liste présélectionnée par l’employeur. Les rémunérations alternatives étant peu répandues dans le secteur, les bureaux d’expertise-comptable peuvent se distinguer en étant parmi les premiers à proposer cette forme de rémunération. Ils peuvent ainsi avoir une longueur d’avance dans la guerre des talents qui fait rage actuellement. » 

À propos de Wolters Kluwer

Wolters Kluwer (WKL) est un chef de file mondial d’informations professionnelles, de solutions logicielles et de services pour les secteurs de la santé, de la fiscalité et de la comptabilité, de la gouvernance, des risques et de la conformité, ainsi que du droit et de la réglementation. Chaque jour, nous sommes là pour aider nos clients à prendre des décisions cruciales en leur fournissant les solutions d’experts qui combinent une connaissance approfondie du domaine à des services et une technologie spécialisés.

Contacts
Ellyne Temmerman
Back To Top