Semaine de l'Expert-comptable
Fiscalité et comptabilité 07 octobre, 2021

Résultats de l’enquête « Votre fiduciaire est-elle papier-responsable ? »

À l’occasion de la Semaine de l’Expert-comptable, nous nous sommes penchés sur une question : « Votre fiduciaire est-elle papier-responsable ? ». L’enquête révèle que la majorité des experts-comptables préfère aujourd’hui utiliser des documents numériques, en raison de l’efficacité et du gain de temps qui y sont associés. Mais ils invoquent également des motifs écologiques. 

L’année passée, nous avons évalué le degré de numérisation des cabinets d’expertise-comptable belges. À l’époque, à peine 1 document sur 20 était transmis au format numérique. De nombreux documents circulaient donc toujours au format papier. L’enquête réalisée à l’occasion de la Semaine de l’Expert-comptable nous permet de mettre en avant les principaux facteurs qui poussent les experts-comptables à passer au numérique.

 

Voici les principaux résultats de l’enquête

  • 6 experts-comptables sur 10 indiquent que le travail sans papier est plus rapide et plus efficace.
  • Plus d’un quart d’entre eux sont d’avis que le numérique présente surtout des avantages pour l’écologie et la nature.
  • 1 expert-comptable sur 10 est convaincu que le travail numérique permet de soutenir la lutte contre le travail non déclaré.

 

« De nombreuses organisations restent bloquées dans des systèmes désuets »

Sarah Parent est la CEO de Go Forest, l’organisation axée sur la durabilité qui a mis sur pied l’enquête en collaboration avec Wolters Kluwer. « Quel bénéfice énorme pour la nature lorsqu’un cabinet abandonne le papier en faveur du numérique et obtient le soutien de ses clients en ce sens », dit-elle. « Toutefois, de nombreuses organisations restent bloquées dans des systèmes désuets, comme l’utilisation de documents au format papier. Voilà pourquoi nous plaidons en faveur d’une facturation électronique obligatoire pour toutes les entreprises B2B afin d’accélérer la réduction de l’utilisation du papier. Cette décision arriverait comme un merveilleux cadeau des autorités à notre nature, vu la grande quantité de papier encore utilisée inutilement aujourd’hui ».

 

« Plus rapide, plus efficace et plus adéquat »

Ronny De Goedt, Managing Director chez Wolters Kluwer Tax & Accounting ajoute : « Ce qui est bien, c’est qu’un cabinet sans papier contribue à la mise en place d’un travail plus rapide et plus efficace, et à la progression de l’économie et l’écologie. Beaucoup d’experts-comptables sont déjà passés au numérique, et plus de la moitié a indiqué lors de notre enquête vouloir investir davantage dans la numérisation, parce qu’elle permet de réduire les erreurs de traitement ». 

Envie de réduire l’utilisation de papier dans votre cabinet ? Suivez ces 6 conseils de Karolien Van Bel, experte en numérisation.