taxville numérisation
Fiscalité et comptabilité 17 mars, 2021

Taxville Online 2021 : état des lieux de la numérisation des cabinets comptables un an après le coronavirus

2020 aura été une année compliquée. La crise sanitaire mondiale a contraint les experts-comptables et entrepreneurs du monde entier à revoir leur façon de travailler. Parfois malgré eux, les experts-comptables sont devenus des conseillers. Ils ont guidé les entrepreneurs à travers les nombreuses mesures de soutien et primes fiscales, et ont progressivement réinventé leur fonction grâce à une série d’outils numériques. La session d’ouverture de Taxville Online 2021 a dès lors été entièrement consacrée au coronavirus et ses conséquences sur la profession d’expert-comptable. Écoutez et regardez Ronny De Goedt (Wolters Kluwer Tax & Accounting), Bart Van Coile (ITAA) et Glenn Vandamme (Finplex).

table ronde taxville 2021
Regarder la vidéo

La transition numérique s'est accélérée

Premier constat : les experts-comptables ont saisi l’opportunité de la crise sanitaire pour accélérer leur transition numérique. C’est ce qui ressort du Tax Trend Catcher, une enquête menée récemment par Wolters Kluwer auprès de 350 experts-comptables. Des investissements ont été consentis dans la technologie afin de permettre la livraison et le traitement numériques des factures, au bureau comme à domicile.

 

 

Un chiffre frappant l’illustre : avant la crise du coronavirus, environ un entrepreneur sur quatre envoyait ses factures en ligne à son expert-comptable, contre plus d’un sur trois aujourd’hui. Donc, les cabinets d’expertise comptable se numérisent, mais les PME suivent également cette tendance.

 

La plupart des cabinets n’en sont toutefois pas encore au point d’associer des choix stratégiques à leur transformation numérique. Peu ont déjà repensé leur mode de fonctionnement fondamental. Il reste donc de nombreuses opportunités à saisir sur ce plan.

 

Fossé entre les enthousiastes et les sceptiques

Les disparités entre les cabinets sont également frappantes. La fracture numérique se creuse progressivement entre les enthousiastes et les sceptiques. Les cabinets qui n’optent pas résolument pour une transformation numérique aujourd’hui accuseront un retard irrémédiable sur la concurrence et le fossé sera impossible à combler.

 

L’expert-comptable devient un coach d’entreprise

Durant cette année difficile, l’expert-comptable a pris à cœur son rôle de conseiller et de coach d’entreprise. C’est aussi ce qui ressort du Tax Trend Catcher : un répondant sur deux indique avoir reçu plus de questions de ses clients à propos de leur planification financière personnelle parce que celle-ci a été mise à mal par la pandémie de Covid-19.

 

Ces conseils étaient souvent donnés par téléphone et par e-mail, mais tout comme Whatsapp, LinkedIn et Facebook, la visioconférence s’est imposée dans le cadre de la stratégie de communication des cabinets d’expertise comptable.

 

La numérisation est en marche pour de bon

Pour 47 % des personnes interrogées, les investissements dans les outils numériques (scanners, système de facturation électronique, portail client...) sont même une priorité absolue. La numérisation du cabinet comptable est en outre cruciale pour analyser les chiffres clés de l’entreprise et prendre rapidement des décisions stratégiques de manière adéquate.

 

Mais cela va plus loin : plus d’un expert-comptable interrogé sur cinq souhaite continuer à accompagner ses clients dans la transformation numérique de leur entreprise. Il s’agit là aussi d’une tâche importante de l’expert-comptable : veiller à ce que les clients sautent le pas de la numérisation en leur recommandant des outils et processus. La numérisation est un processus bidirectionnel.

 

La comptabilité numérique et les conseils vont de pair

Le travail numérique n’est évidemment pas un but en soi, mais un moyen de gagner du temps et de fournir un travail de meilleure qualité. L’automatisation des processus opérationnels laisse plus de temps pour fournir des conseils. Les outils numériques aident en outre l’expert-comptable à recueillir et analyser des données précieuses, qui permettent à leur tour de prodiguer des conseils fiscaux plus ciblés.

 

La numérisation crée donc de nombreuses nouvelles possibilités. L’expert-comptable doit en avoir bien conscience et développer une vision pour son cabinet. Quel type d’expert-comptable est-ce que je veux être ? Ai-je envie de me concentrer davantage sur le volet opérationnel que sur les conseils ? Ou est-ce que je préfère devenir le directeur financier de mes clients et donner la priorité à l’analyse des données et aux conseils ? Quel segment du marché est-ce que je souhaite cibler ? Et quel est mon modèle tarifaire ? Autant de choix auxquels les experts-comptables doivent réfléchir dès à présent.

 

Convaincre les clients de franchir le pas de la révolution numérique

Les outils ne sont qu’un moyen. Le vrai travail se situe au niveau de l’adaptation du processus et de la stratégie. Demander à vos clients de vous envoyer leurs factures en ligne n’a aucun sens si vous laissez ensuite lesdites factures traîner jusqu’à la fin du trimestre. Les factures numériques trouvent leur raison d’être lorsqu’elles permettent à l’expert-comptable de se mettre beaucoup plus rapidement au travail. Les outils existent en fonction du processus, et non l’inverse. L’expert-comptable doit évidemment relever un autre défi : comment convaincre ses clients de franchir le pas du numérique ?

 

Réhabilitation de la formation « Actualités fiscales et comptables » ?

La transition numérique n’est pas le seul défi que les cabinets d’expertise comptable doivent relever. Récemment encore, on apprenait que les experts-comptables font partie des dix principaux métiers en pénurie. Une situation préoccupante, car le recrutement devient par conséquent un réel problème, ce qui constitue un frein pour la croissance numérique du cabinet. Les experts-comptables ont donc besoin d’une stratégie pour trouver et garder des talents. Il leur faudra davantage en tenir compte dans les années à venir.

 

Les hautes écoles et les universités jouent évidemment un rôle important. Le métier d’expert-comptable est fantastique, car il est très diversifié, mais il ne se simplifie pas. Les étudiants doivent non seulement avoir des connaissances fiscales et comptables, mais aussi disposer des compétences sociales et numériques requises. La collecte et l’analyse de données gagnent en importance et les compétences informatiques deviennent par conséquent essentielles. L’expert-comptable doit par ailleurs être capable de convaincre son client de sa vision et d’expliquer avec clarté une législation souvent complexe. Toute une gamme de compétences et de connaissances auxquelles les écoles doivent consacrer l’attention nécessaire.

Découvrir des sujets associés
découvrez les avantages de

La facturation éléctronique

Avec votre logiciel Wolters Kluwer, vous envoyez, recevez et comptabilisez toutes vos factures de manière numérique. Le tout en un rien de temps, sans que cela ne vous coûte un seul centime.