sentral-drbs-gelukkige werkmensen
Conformité25 octobre, 2021

Le système dynamique de gestion des risques, misez sur la simplicité

Cet article fait partie d’une série d’articles dans lesquels un juriste, un conseiller en prévention-médecin du travail et un conseiller en prévention-sécurité du travail se penchent sur le système dynamique de gestion des risques (SDGR). Le point de vue du médecin du travail.

Le système dynamique de gestion des risques est la base sur laquelle repose toute la politique de prévention. Toute la législation sur le bien-être est greffée sur ce système qui porte non seulement sur les aspects plus techniques, mais aussi sur l’organisation du travail, sur les relations sociales et sur les facteurs environnementaux. Ce n’est pas un document, une procédure ou encore une liste de contrôle, mais bien l’ensemble des tâches, responsabilités et activités. En tant que médecin du travail, je suis l’un des experts internes qui contribuent au développement et à l’adaptation de ce système, à la fixation des priorités et aux mesures de prévention y associées. 

Concentrez-vous sur l’objectif

Mais quel est en fin de compte l’objectif réellement poursuivi ? Autrement dit, pourquoi l’employeur, conseillé par son service de prévention interne, doit-il créer un système dynamique de gestion des risques ?
L’objectif final est évidemment de garantir la sécurité et la santé des travailleurs, dans tous les aspects possibles. En tant qu’employeur, vous voulez que vos collaborateurs puissent exécuter leur travail dans de bonnes conditions. Évidemment, vous voulez que le travail soit exécuté du mieux que possible et le plus rapidement possible, mais d’une manière à ce que les travailleurs ne se blessent pas et ne risquent pas le burn-out ou l’épuisement professionnel. Vous voulez qu’il y ait le moins d’accidents du travail possible et qu’il y ait le moins de travailleurs malades possible. Vous voulez que vos collaborateurs fassent leur travail avec plaisir et vous voulez pouvoir conserver la connaissance et l’expertise acquises en faisant en sorte de fidéliser le plus possible vos travailleurs.

Bref, vous voulez des travailleurs productifs, mais aussi en bonne santé et heureux. 

Inspirez-vous des autres

Comment faire pour y arriver ?

En inventoriant les risques pour leur santé et leur sécurité auxquels les travailleurs sont confrontés lors de l’exécution de leur travail et en prenant des mesures qui les protègent contre ces risques.
Ni plus ni moins. Tout le reste n’est en réalité que détails. C’est vous qui décidez de l’interprétation de la politique de prévention.

Mais le but n’est certainement pas que vous réinventiez l’eau chaude ! Demandez à un autre conseiller en prévention interne comment il s'y est pris ou demandez à votre service externe comment il procède chez ses autres clients. 

Utilisez la roue de Deming

La législation aussi prévoit des outils intéressants. La formulation des textes de loi peut paraître complexe, mais il s’agit en fin de compte de la roue de Deming : Plan, Do, Check, Act. Il s’agit donc d’une approche où vous devez d’abord inventorier les principaux risques pour la santé et la sécurité à l’aide d’analyses de risques et, sur cette base, envisager des mesures de prévention en respectant la hiérarchie de la prévention (planifier), puis désigner les responsables de la mise en œuvre de ces mesures (faire), ensuite vous assurer que ces mesures sont effectivement appliquées et produisent l’effet souhaité (vérifier) et, enfin, procéder aux adaptations nécessaires (agir). 
Faire simple vous aidera lors de la mise en œuvre
En réalité, c’est on ne peut plus simple. Évitez de faire trop compliqué, car vous risquez de perdre l’attention de votre public. En tant que conseiller en prévention, vous êtes également en partie responsable de la mise en œuvre effective de ce système dynamique de gestion des risques. Si vous parvenez à l’appliquer avec succès et à convaincre tout le monde de son utilité, cela profitera à l’organisation. Car la prévention paie. 

Auteur: Edelhart Kempeneers - Medisch directeur Attentia

Complément d’information

Autres articles de la série 'Le système dynamique de gestion des risques : une approche multidisciplinaire pragmatique' :

La version détaillée de cet article  figure sur senTRAL, dans En pratique, avec pour titre « Le SDGR : à intégrer dans tous les aspects du travail ». 

HSE

HSE Newsletter

Les actualités les plus récentes, gratuitement dans votre boîte mail
Back To Top